Powered by Cabanova
Click here TO VIEW A CLIP OF FLOOR BARRE
INTERVIEW
Carla Vaughan Adjointe adminstrative Cabrillo College, Californie. Entretien avec Stéphane Dalle Carla Vaughan : Quelle est exactement la définition de la Barre à Terre? Stéphane Dalle : Le titre Barre à terre est une technique particulière, qui se pratique au sol. Les exercices sont fait sur le dos, le ventre, et aussi parfois sur les côtés. Ils peuvent commencer en position assise et continuer sur le dos. CV : Il y a tellement de techniques différentes de la Barre à terre, la quelle enseignez vous? SD : De mon point de vue, il n`y a pas beaucoup de techniques de Barre à Terre. La Barre à Terre de Boris Kniaseff est la seule qui mérite ce titre . Cette technique est effectivement inspirée par la première partie du cour de danse. C`Est pourquoi elle s`appelle “Barre à Terre“, qui veut dire Barre pratiqué à Terre. J'ai essayé toutes les différentes techniques appelées Barre à Terre, mais la plupart d'entre elles, elle sont inspirées du yoga, exercices de gymnastique,ou de physiotherapie. La seule, à mon avis, qui mérite ce titre, est celle de Boris Kniaseff. J`enseigne la technique de Boris Kniaseff. Ces exercices sont presque dans le même ordre que le cour de danse classique normale. CV : Où avez -vous appris cette technique? DS :A Paris, avec Jaqueline Fynnaert. CV : Avez -vous commencé à danser avec cette technique? DS : Non, pas du tout. En fait, la première fois que j'ai pratiqué cette technique, j`étais déjà danseur professionnel. En 1986, j'ai été engagé comme danseur étoile à l` Opera de Bonn en (Allemagne). Le directeur était Peter Van Dyck, un ancien élève de Boris Kniaseff, et il enseignait quelques exercices de Barre à terre pour le cour du matin au début de la saison afin de revenir lentement en forme après les vacanses de l'été.Je me rappelle à quel point c`etait bénéfique. Et puis des années plus tard, tandis que je dansais avec le Béjart Ballet Lausanne en Égypte ,nous étions tous malades. La célèbre maladie pour les touristes appelée , “Tourista“. Les bactéries de ce pays sont très différentes. Il est facile de tomber malade dans ce pays.Nous étions tous ballonés. Il était difficile de placer sont corps dans le cour . Florence Faure, me dit; "Viens Stéphane, allons dans l'autre studio, faire une Barre à Terre “. Après cette expérience, pendant deux semaines de relache, apres cette tournee, je suis allé à Paris et j`ai commencé à apprendre cette technique magique avec Jaqueline Fynnaert . Pour moi, c'était vraiment une révélation, ma danse a changé complètement. CV : Mais qu`as-t`elle de si magique cette technique? DS : Elle est trés bien construite.elle vous sculpte les jambes avec une musculature raffinée et si saine.Elle vous renforce le centre du corp pour équilibrer le bas avec le haut du corp,bref .elle vous aide a bien danser. Tout devient si juste que vous pouvez danser librement et laisser votre art vous habiter d`une maniere si naturelle. Vous avez tout d'abord les quatres premiers exercices, qui sont répétitifs .Entre ces premiers exercices ,vous avez d`excellents étirerements. Puis vous avez la deuxième partie , avec des exercices spécifiquement coordonnés les un avec les autres. Par exemple quand j`enseigne à une école ,avec un programme precis que je dois suivre, mes cours se font avec un thème. Je garde la même classe pour une à deux semaines. Je vais donc ,par exemple , fair mes exercices sur le travaille du“ retiré“ .Le retiré se retrouvera donc à l'adage, aux grands battements, à la petite batterie, etc... à la fin de l'année, les enfants connaissent très bien les pas et les postions de leur niveaux. Quand j'enseigne pour une companie, j'enseigne avec une approche différente. Il y a en effet beaucoup de bonnes techniques pour vous aider a bien danser. mais trés sincerenent, la plus part des techniques ont besoin de machines, de tapis, d`elastiques et je ne sais quoi d`autre. Bref, quand vous voyagez pour les tournees, vous ne pouvez pas avoir tout ce materiel dans votre valise. La plupart du temps, vous avez le cour pour vous échauffer sur scène sans grand éspace . Si je n`avais pas eu la Barre à Terre je n`aurais pas été capable de danser au meilleur de moi même. CV : Alors quand avez -vous commencer à enseigner la Barre à Terre? DS :C`est venu comme Jaqueline Fynnaert me l`avait prédit. Elle m'a dit un jour ,"Stéphane, tu verras, tu seras en train de faire ta Barre à Terre avant ton cour,les autres danseurs te regarderont intrigué et puis un jour ou l`autre ,certains viendront se joindre à toi. “ Et c'est exactement ce qui est arrivé. CV :Et c`est arrivé à quel moment? DS :À Frankfurt . J'étais nouveau dans la companie. Je suis entré dans le studio une heure avant le cour. Puis quelques minutes plus tard, trois filles sont arrivées dans le studio. Je me souviens comme si c'était hier. Donc trois magnifiques danseuses venaient fair leur Barre à Terre. Elles pratiquaient une autre technique, celle de Zena Rommett. Parce que j'utilisais de la musique, elles m`ont demandé de mettre le volume de ma musique moins fort. J'ai dit "bien sûr." Le jour suivant j`ai utilisé un casque. Ces trois danseuses étaient également très disciplinées dans leur routine, mais aussi très intrigués par les exercices que je faisais. Quelques jours plus tard, elles sont venues me demander si elles pouvaient se joindre à moi. Nous avons donc remis la musique dans le studio et j`ai commencé à leur apprendre la méthode de Boris Kniaseff. Ces danseuses étaient : Kate Strong, Irene Klien et Tracy-kai Maier, l'ex-épouse de William Forsythe. Nous étions trés disciplinés , nous là faisions chaque jour. Elles me demandaient des questions .Gràce à elles, c`est comme cela que je me mettais le pied a l`étrier. (façons de parler). Ensuite, j`ai été engagé à Londre avec l'English Natoinal Ballet, et là, encore, au cours d'une tournnée à New Castle, je faisais ma Barre à Terre dans le petit studio du Théâtre. Jose Manuel Carreno était là et me regardait, et puis après quelques minutes, il m'a demandé si il pouvait se joindre à moi. Quelques jours plus tard, de plus en plus de danseurs sont venu fair la Barre à Terre avec nous. J`Avais tellement de monde que certains jours, je donnais ma place au sol. Nous n'avions pas assez de place pour tout le monde. CV : Beaucoup de danseurs sont venu à travailler avec vous? Comme Jose Manuel Carreno? DS : Oh oui. Je dois dire, j'ai été très chanceux d'avoir eu la confiance de ces magnifique danseurs. Carlos Acosta, et puis également Eva Evdokimova, qui était invitée avec ENB pour danser Coppélia. Partout où j`ai dansé, cela s`est passé de la même façon. Je n'ai jamais demandé à quiconque de venir se joindre à moi. Les danseurs sont toujours venu me demandér. Puis à Düsseldorf ,Il en fut de meme, Inna Dorofeeva, épouse de Vadim Pisarev, était tellement fanatique, qu` elle faisait la Barre à Terre deux fois par jours. La deuxième ,elle là faisait chez elle ,le soir, aprés ses heures de répètitions. Elle était contente, son saut se developpait. Nadja Saidakova également et d`autres danseurs de la companie étaient fanatique avec la Barre à Terre. J'Ai eu parfois des problèmes avec le service de nettoyage parce que je venais très tôt au théatre, quand il était temps de nettoyer le studio. Je devais étre diplomate. Amsterdam fut un grand chapitre dans ma carrière. Je me souviens , un jour, Susan Jaffe et Stéphanie Saland sont arrivé à la Barre à Terre.Elles étaient en visite. Elles ont travaillé avec moi pour deux semaines. Elles étaient trés courageuses et trés disciplinées. De nombreuses Étoiles n'étaient pas satisfaites de leurs répétitions. Beaucoup d'entre elles m'ont demandé de les aider. Nous avons travaillé le soir. Anna Seidel a été un cadeau dans ma déstinée. Elle ma fait confiance et nous avons travaillé avec tant de passion sur chaque rôle qu'elle avait à danser. C'est de cette façon que j'ai appris le répèrtoire classique pour role féminin. CV : Combien de temps avez -vous dansé au Het National Ballet? DS : J'ai dansé cinq ans à Amsterdam. Puis ,je suis parti pour les U.S.A. CV : Pourquoi les U.S.A.? DS : Pendant les cinq ans avec Het National Ballet, j'ai eu l'occasion d'être très créatif à tous les niveaux. J`Ai dansé, j'ai enseigner, j'ai coatché, j'ai fait un peu de chorégraphie et j'ai produit des spectacles. Après quelques temps, j'ai réalisé que la direction artistique n'était pas d`un grand soutien. j'ai donc cherché une plus petite companie où je pourrais explorer ma créativité. Malheureusement, cela ne c`est pas produit de la façon dont je l`espérais, mais tous cela est une autre histoire. CV : Pour revenir à l`enseignement, vous enseignez le cour de danse classique aussi? DS : Oui, J`aime enseigné en général,mais coatcher , c`est ce que j'aime le plus. CV:Ou enseignez-vous? SD:Pour le moment, j`enseigne comme professeur invité régulièrement à l`école de Danse John Cranko à Stüttgart,Galili Dance Companie,le Het National Ballet,et puis aussi à Henny Jurriens Dance Center à Amsterdam.L`Année dernière ,j`ai été invité au Japon deux fois. Je me réjouis de pouvoir transmettre aux autres danseurs ma passion partout ou je vais.
- StephaneDalle
- En Francais
  - Profile
  - ecole
  - Coaches
  - Companies
  - Guestings
  - Barre à Terre
  - Enseignement
  - Contact
  - Photographies
  - Links
  - Remerciements
- In Deutsch
- Biography
- Floor Barre
- Teaching
- Contact
- Photo Gallery
- Links
- Credits